Soirée CAP XV 11 avril : À la chaleur d’un brasero

Trois univers différents, la moto, la pierre et la carrosserie auto, mais un dénominateur commun, la même chaleur humaine règne en ce jeudi 11 avril, épisode 7 de la saison 2019 du Cap XV. Le « 2 roues » avec Starter Motos 71 qui fête ses trois décennies, ouvre le bal de cette soirée en trois temps,. La foule des grands jours souffle les trente bougies aux côtés d’Olivier Braillon le maître des lieux. Cap-quinziennes et Cap-quinziens se faufilent entre KTM et Yamaha de route, de grands chemins ou d’enduro. Les amateurs prêtent un regard aiguisé sur les nouveaux modèles et sur le vaste choix d’accessoires que propose cette institution pour les motards mâconnais. Pour les autres, après un mois de séparation, l’heure des retrouvailles et des échanges sonne. Arnaud Mornand, transfuge de la moto et viticulteur à Chaintré rencontre un franc succès, tant avec ses « mâcon » blanc que son « pouilly-fuissé » et ses beaujolais.

La nuit tombe sur la ZAC des Combes. Le temps vient de rejoindre le deuxième point de rendez-vous, la très belle maison Henri De Almeida. Chez ce tailleur de pierre et ébéniste, l’excellence se dresse sous la voûte étoilée, comme une condition sine qua non à l’exercice de son métier. À la chaleur d’un brasero, tout ce joli monde se jette sur les brochettes impériales cuites au « Napoléon », la Rolls-Royce des barbecues. Si le vent du nord refroidi les corps, l’accueil de Charles et Ludovic De Almeida réchauffe les cœurs et les estomacs. Rançon du succès dans le même temps pour notre viticulteur du Domaine du Moulin à l’Or, ex-pilote de circuit, dans l’obligation de repartir faire le plein de quelques rouges cartouches, dont un bluffant « bluff », une cuvée à découvrir et à deviner !

Par petits groupes, les visiteurs d’un soir se délectent dans le showroom des créations maisons, cheminées, pavés, escaliers, etc… faites mains et sur-mesure. De la pierre haute couture, aux côtés de carrelages hyper contemporains, au même titre que les salles de bain, et âtres commandés par smartphone.

L’horloge du temps tournant, d’un saut de puce d’une vingtaine de mètres, les plus de 200 participants s’engouffrent dans le hall d’accueil des locaux flambant neufs de DCA, (David Cornu Automobiles), point d’orgue de l’épisode 7. Le boss et emblématique président du Cap XV, entouré de ses fidèles lieutenants, Fred Benas de l’ASM et Aurélien Odjet de l’Agence Pragmata, avec sa naturelle bienveillance et son sens inné de la convivialité reçoit avec un large sourire, un raz-de-marée un brin congelé en quête de chaud. Point de visite dans les ateliers de DCA au repos à 22 heures et des poussières, mais en contrepartie des choux à la crème revisités, et quelques bulles signées Arnaud Mornand renforce la joie et la bonne humeur. Pour faire court, une fois de plus la soirée remplit toutes ses attentes et fait mouche.

Cerise sur le gâteau, le tirage de la tombola récompense trois lauréats, dont Cécile Carvalho de chez Laforêt immobilier qui décroche la timbale, mieux, un top barbecue « Napoléon », d’une valeur de 650 € offert par Charles et Ludovic De Almeida. Plus heureuse que Cécile jeudi soir il n’y a pas. La belle promet aux frangins donateurs de leur préparer un poulet à la portugaise…

Quant aux deux autres lauréats, Robert Jacquot (ASM) remporte un bon d’achat de 300 € à consommer chez Starter Motos 71, et Nathalie Ferreira (SCP Olivier Moinard) un bon de 300 € par David Cornu Automobiles.

Tout le monde s’est donné rendez-vous le 17 mai prochain, 19 heures,               à la soirée inaugurale du 2e Salon de l’Automobile au Parc des Expositions et au Spot (18 et 19 mai). David Cornu en conclusion déclare à toutes et à tous, « nous faisons le plein. En plus des automobiles et des utilitaires nous aurons également la moto présente sur notre événement ! »

A vos agendas et rendez-vous dans un mois.

 

Textes et photos : Jean-Philippe Auray

Les nouveaux partenaires

Cabinet Simon (Serge Nouara)

Burger King (Mathieu Laurent)

Starter Motos 71

Une institution mâconnaise !

 

Avec un marché national du 2 roues qui met la poignée dans le coin en signant une performance en hausse de +23 %, Starter Motos71 enregistre la même progression à un point près en moins, avec ses accessoires. Il faut dire qu’le concessionnaire Yamaha, KTM propose sous l’étiquette Dafy, (le leader français en la matière) un large choix à une clientèle du coup toutes marques. Un terrain de jeu de 1300 m2, dont 800 de showroom, permet aux motards des champs comme des villes de trouver, combinaisons, casques, gants, maillots, bottes, chaussures à son pied, ses mains, sa tête, etc… à son cœur.

Installé à Varennes-lès-Mâcon depuis le 10 mars 2000, Olivier Braillon, enduriste à ses heures perdues, sévit dans l’univers de la moto et sous le nom de Starter Motos 71 pour la marque aux trois diapasons depuis 1992. Autant dire que l’univers de la moto n’a plus de secret pour lui. Avec une forte poussée des engins plus raisonnables, tendance néo-rétro que la mythique et fabuleuse R1 dessinée pour les circuits, dont le premier ennemi reste le radar, Yam comme KTM propose dans ses nouveaux modèles phares, des gros trails pour l’aventure. D’un côté l’historique « 700 Super Ténéré » revue et toujours améliorée par les ingénieurs du Soleil Levant. Indémodable, utilisable sur route comme sur les grands chemins rencontre toujours le même succès. Yam toujours apporte avec la « Niken GT » (avec permis moto), modèle à 3 roues dont 2 devant, une nouvelle dimension à ce concept inédit et audacieux. De l’autre l’Autrichien KTM chasse sur les mêmes pistes que la Ténéré, avec sa « 790 Adventure R 2019 ».

Fort d’une large gamme, notamment en enduro, mais aussi scooters et d’une équipe de 7 salariés, Starter Motos 71 demeure une référence pour nombre de motards, une institution mâconnaise de bientôt 30 ans !

 

Starter Motos 71. Route Nationale 6, ZAC D906, Varennes-lès-Mâcon. Tel : 03 85 29 18 62. Mail : andreas.startermotos@orange.fr Site : www.startermoto.fr

 

Henri de Almeida l’excellence à la française

 

Savoir-faire ancestral, qualité, originalité, sur-mesure, conseils, le tout au prix du marché, l’art de la pierre chez Henri de Almeida perdure depuis 1977. Tailleur de pierre, (pierres de Bourgogne) ébéniste d’art, originaire de Bagé-la-Ville, Henri le papa transforme toujours aujourd’hui ce noble matériau en cheminées, dallages, escaliers hélicoïdaux, voûtes, piscines, caves à vin et autres fontaines. Rejoint par ses deux fils, Charles et Ludovic poursuivent cette belle aventure bien au-delà des frontières hexagonales en Europe, aux USA, en Russie, etc. Une équipe de tailleurs de pierre (certains Compagnons du Devoir), ébénistes, poseurs œuvre à leurs côtés au sein de cette entreprise familiale.

Ne visant que l’excellence et une réponse à la carte aux demandes de leurs clients, les fistons apportent de la modernité. Cheminées au gaz ou à foyer électrique commandées depuis son téléphone signées « Mdesign », barbecue de rêve, salles de bain hyper contemporaines avec des matières extraordinaires et un design unique, cuisines itou, une gamme de parquets en chêne entièrement sur-mesure jusqu’aux veinages, des faïences et carrelages Porcelanosa magnifiques, aménagements extérieurs et intérieurs suggérés par l’œil du créateur…

Charles s’occupe notamment de la partie commerciale, Ludovic du site de Varennes dont le bâtiment noir mat sur trois niveaux s’érige sur le bord de la nationale 6, comme un appel à la découverte d’une maison, sans forfanterie, d’exception. N’hésitez pas à pousser la porte et à venir plonger vos yeux ébaubis devant le savoir-faire à la française. La qualité n’a pas de prix, l’inverse est toujours trop cher. A votre écoute, vous recevrez tous les conseils dont vous avez besoin avec sourire et la même passion que ces maîtres artisans transforment la pierre en « or ».

 

Henri de Almeida. Zac des Combes. 354 rue d’Arbigny. 71 000 Varennes-lès-Mâcon. Tel : 03 85 36 33 15. Mail : courrier@henri-de-almeida.fr Site : www.henri-de-almeida.fr

 

David Cornu Automobiles

Deux sites et une multitude d’activités

Installé sur deux sites, Varennes-lès-Mâcon et Mâcon, David Cornu Automobiles regroupe plusieurs activités, carrosserie, mécanique, service à domicile, location, ventes de véhicules d’occasions récentes et neufs, utilitaires compris, et enfin dépannage sur l’autoroute. 25 salariés dont 20 travaillent sur Varennes. Ce dernier résulte de l’union entre les Carrosseries Michel Terrier à la Chapelle-de-Guinchay et Pariaud. La première acquise le 1er avril 2006 par David Cornu, (président par ailleurs du Cap XV), la seconde rachetée en 2018 ne font plus depuis l’an dernier (date de l’installation dans ses nouveaux locaux) qu’une seule entité sous le dorénavant vocable de DCA (David Cornu Automobiles).

A Varennes dans des bâtiments neufs 80% de l’activité sont consacrés aux travaux de carrosserie, DCA étant agréé par l’ensemble des grandes compagnies d’assurance. Avec AXA et Groupama, David Cornu assure même un service à domicile, en vous apportant une voiture de remplacement, que ses équipes vont chercher chez vous pour l’amener en réparation ! Les 20% restants portent sur la mécanique toutes marques. Possédant tous les outils de diagnostics, DCA sera bientôt doté de l’éco-programme permettant la gestion des gaz. Entre 40 et 50 véhicules transitent dans le vaste atelier et par les modernes cabines de peinture. Poursuivant sa mission de dépannage sur les autoroutes, DCA dispose d’un parc d’une trentaine de véhicules de prêt ou de courtoisie, avec notamment 6 minibus et une flotte d’utilitaires allant de 3 à 20 m2.

Sur le site de Mâcon, la principale activité porte sur la vente de véhicule neufs et d’occasion (voitures et utilitaires), toutes marques françaises. Un grand choix d’import vous est proposé avec des solutions de location ou de financement. David Cornu Automobiles peut étudier la possibilité de reprise de votre ancien véhicule. Pour le SAV, vous pouvez confier votre automobile à Mâcon ou à Varennes. Enfin vous trouverez comme à Varennes, la même offre de location.

 

DCA Varennes-lès-Mâcon. Parc d’activité Les Combes. 03.85.36.71.95. DCA Mâcon. 60 route de Lyon. Tel : 03.85.37.11.77 Mail : david.cornu.auto.macon@orange.fr Site : www.davidcornuautomobiles.fr

Arnaud Mornand éleveur de vins en culture ultra raisonnée

 

Arnaud Mornand n’est pas homme mouton à l’instinct grégaire. Il décide seul du chemin à emprunter, même si son entourage le met en garde sur ses directions hors-pistes. Déguster sa dernière aventure, sa cuvée « Bluff », et vous comprendrez de quelle philosophie se nourrit il. Preuve à ce jour, ce jeune viticulteur totalement autodidacte n’a pas raté une cuvée. « Si une, celle de l’année où j’ai disputé le Bol d’Or moto ! »

Aux côtés de son papa à Chaintré, dès l’âge de 11 ans il apprend la vinification. Son père trempé dans le même acier, en 81 reprend le flambeau au grand-père d’Arnaud, et se lance en pionnier dans la culture raisonnée, seul face à ses collègues. En 2009 son fils le rejoint, transfuge de l’univers du « 2 Roues », choisissant le sécateur à la place du casque.  Quant en 2011 il prend à son tour le guidon des 9 hectares, son cursus atypique intrigue. On le regarde un poil dubitatif. Passionné par l’élaboration du vin, il applique une culture non pas raisonnée, mais ultra raisonnée. « Je n’aime pas les étiquettes. Je n’aime pas que l’on me classe dans telle ou telle catégorie !  Je m’évertue à faire revivre mes sols pour faire des vins qui vivent et des vignes qui créent leur propre système immunitaire. »

Travaillant seul, avec sa sœur œnologue pas loin, Arnaud aura un de ses climats en appellation « pouilly-fuissé », classé en 1er cru. Une juste reconnaissance de son engagement et de son travail dans le respect de l’environnement et des traditions, pour ce cultivateur de la terre et éleveur de vins en quête uniquement de qualité et d’apport de plaisir.

Il produit 27 000 bouteilles par an, 85 % en blanc en appellations « pouilly-fuissé » avec 3 climats, en « mâcon chaintré », « mâcon vinzelles » et « mâcon fuissé », du crémant de Bourgogne blanc (100% chardonnay) et rosé (100% gamay), en rouge, du beaujolais de Leynes et son étonnant « Bluff ».

 

Arnaud Mornand. Domaine du Moulin à l’Or. 319 route de Juliénas. 71570 Chaintré. Tél : 06 07 97 43 25. Mail : arnaud.mornand@moulinalor.com Site : www.moulinalor.com